Les petits détails #3

Les petits détails #3

Hello tutti !!

Aujourd’hui, nous allons faire plaisir à la gente masculine, trop souvent laisser pour compte dans les blogs de couture.

Dans les mariages, j’aime bien voir que le marié est assorti à la mariée. Ca donne tout de suite un petit plus aux photos et ça montre bien l’envie de s’unir, de ne faire plus qu’un, la volonté de partager quelque chose à deux. Ce sont des petites touches qui rappellent la robe ou les accessoires de la mariée et on peut en trouver au niveau des chaussures, d’une boutonnière, de la couleur de la veste ou encore au niveau du nœud papillon/cravate.

Le petit détail du jour sera donc la réalisation du nœud papillon pour assortir votre Homme à votre robe (et à son costume également !).

Pour cela il vous faut :

– du tissu (au moins 90cm de long et 15 cm de large)

– du fil

J’ai trouvé un patron assez simple sur le blog de L’atelier de la Rainette mais vous pourrez en trouver d’autres en fouillant sur la toile. Celui-ci me semblait plus clair au niveau des dimensions.

<p style="text-align: center; "><em>Etape par étape</em></p>

Etape par étape

Mode opératoire :

– Mesurer le tour de cou de votre cher et tendre (ou du votre si c’est pour vous)

– Dessiner le patron du noeud deux fois au pli du tissu

– Découper 1 cm tout autour du patron

– Coudre chaque partie séparement, endroit contre endroit en n’oubliant pas de laisser un espace ouvert pour pouvoir le retourner

– Dégager les angles et ouvrer les coutures avec vos ongles ou au fer

– Retourner sur l’endroit et faites rouler les coutures sur vos doigts pour que les finitions soient plus nettes

– Repasser et assembler les deux parties par le col donc au niveau fin et long du tissu et le tour est joué !

<p style="text-align: center; "><em>Tissu Liberty of London - Fa&ccedil;on David Hamilton</em></p>

Tissu Liberty of London – Façon David Hamilton

Petite précision : j’ai remarqué que les noeuds papillons avaient tendance à s’étirer avec ce tissu également léger au fur et à mesure que l’on refait le noeud. Pour vous éviter le craquage cérébral, je vous conseille de ne pas attacher les deux pans du noeud avec une couture dans un premier temps mais avec une simple éplingle. Puis réalisez le noeud autour du cou de la personne de façon bien propre et jolie (plusieurs tutos sur internet pour apprendre). Une fois le noeud fait, enlevez l’épingle et rajoutez une ou deux pressions pour joindre les deux bouts. 

 

 

A bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s